Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Enseignements

Fermer Feuilles de prière 2023-2024

Fermer Vidéos

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 423394 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Feuilles de prière 2023-2024 - FP 2023-24, 07+08
Feuilles de prière n° 7 + 8 Du lundi 23 octobre au samedi 4 novembre 2023 UNION DE PRIERE Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE Tél.+33 475 608 5.51, Courriel : uniondepriere@gmail.com IBAN : France : FR81 2004 1010 0706 6496 8P03 828 BIC : PPSTFRPPLYO ; Suisse : CH16 09000 0000 1476 1280 9 Rédacteur : Christian JULLIEN Lundi 23 octobre (livret de prière p.49) 1er sujet : le Réveil des Églises Esaïe 27.1-13 | Ps 112 Face au découragement ou même au désespoir du peuple asservi par les puissances ennemies, le pro-phète rappelle que le Seigneur est maître du temps : Un temps est fixé pour le rétablissement d’Israël et de Juda. Un jugement radical va s’exercer envers les puissances ennemies (symbolisées par les monstres qui vont être anéantis), alors que le jugement envers Israël s’est manifesté avec mesure par l’exil. Dès le matin je célèbrerai ta bonté, car tu es pour moi une citadelle, un refuge au jour de ma détresse (Ps 59.17). Mardi 24 2ème sujet : le salut du peuple juif Esaïe 28.1-22 | Ps 113 Le Seigneur annonce le châtiment qui va venir sur le royaume du nord, en particulier sur Samarie « la cou¬ronne superbe ». La capitale est aveuglée par son orgueil, et ses chefs politiques se laissent aller à des comportements dissolus. De leur côté, les ‘humoristes’ ne manquent pas de tourner les religieux et les prophètes en dérision. Ils estiment probablement être perspicaces, alors qu’ils participent à l’aveuglement général. Tu m’as saisi la main droite ; tu me conduiras par ton conseil, puis tu me recevras dans la gloire (Ps 73.24). Mercredi 25 3ème sujet : l’Unité de l’Église Esaïe 28. 23 - 29 | Ps 114 La « parabole » du cultivateur illustre l’action de Dieu auprès de son peuple. Le temps du labourage où la terre est brisée et retournée précède et prépare les autres actions (sarclage, semailles) jusqu’à la mois¬son. Il n’est donc que la préparation à la récolte finale. Si le labourage peut être vu comme une épreuve, il prépare et anticipe les bénédictions futures. En outre, chaque semence a droit à un traite-ment qui lui est propre ; le cultivateur adaptant son geste à chacune d’entre elles. Auprès de toi est la source de la vie ; par ta lumière nous voyons la lumière (Ps 36.10). Jeudi 26 4ème sujet : l’avènement de Jésus et la résurrection Esaïe 29. 1-16 | Ps 115 Ariel – Jérusalem – sera assiégée par l’armée Assyrienne, puis soudainement libérée sans combat. Ce miracle viendra de l’Eternel qui cherche à se révéler aux siens soit par l’épreuve, soit par les prodiges. Mais comme le reprendra Jésus plus tard, en visant les scribes et pharisiens (Mt 15.8-9) : Ce peuple m’ho¬nore des lèvres mais son cœur est éloigné de moi. De siècle en siècle, on assiste à un vibrant ap-pel à la conversion. O Dieu, crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé (Ps 51.12). Vendredi 27 La croix Esaïe 29. 17-24 | Ps 116 On ne parcourt pas un recueil prophétique – tel celui d’Esaïe –comme on consulterait un ouvrage histo-rique. On peut risquer d’être dérouté par l’absence de déroulement chronologique car ce sont plutôt des thèmes qui se succèdent. Comme au cours d’une journée, des périodes d’intensités diverses alternent. Ici aussi, après un temps de tension succède un temps de grâce : « Lorsque ses enfants verront au milieu d’eux l’œuvre de mes mains, ils sanctifieront mon nom. » Temps de Réveil ! Tu es mon Dieu et je te louerai ; mon Dieu je t’exalterai (Ps 118.28). Samedi 28 L’Église et les sacrements Esaïe 30.1-17 | Ps 117 Le petit royaume de Juda, voyant venir le danger de l’invasion Assyrienne, cherche à faire alliance avec l’Egypte pour qu’elle puisse venir à son secours, ou au moins dissuader les éventuels agresseurs. En cela il imite le royaume du nord qui fit en son temps la même démarche et ne reçut aucun appui de l’Egypte. L’expérience de cet échec ne servit donc à rien. Mais le Seigneur ne condamne pas Juda en raison de son manque de sagesse politique, mais parce qu’il n’a pas d’abord cherché le secours de son Dieu. N’est-ce pas trop souvent lorsqu’il a épuisé toutes les ressources humaines que le croyant se tourne enfin vers son Seigneur ? Eternel, je t’invoque ; viens en hâte auprès de moi. Que ma prière soit devant ta face comme l’encens, et mes mains tendues comme l’offrande du soir (Ps 141.1-2). Rédactrice : Anne-Rachel Tisseyre Contexte d’écriture : Les quatre premiers commentaires de cette semaine ont été écrits avant l’attaque du Hamas contre Is¬raël, le 7 octobre 2024, jour de shabbat et Simhat Torah. Je ne les ai pas repris. En lisant les six chapitres du prophète Esaïe, je disais au Seigneur que j’étais lasse de lire toute la vio¬lence de la guerre et de la dévastation des Assyriens envers Son peuple. Et puis la guerre est devenue très concrète : au réveil le samedi par téléphone, en continu sur les chaines info, et plus personnelle¬ment avec les messages de nos arrière-cousins habitant au kibboutz de Yad Mordechai, à 20 km de Gaza. Le Seigneur m’avait préparée, Il me disait que le combat spirituel est de plus en plus visible, que nous devions nous tenir en sentinelles, tenir nos lampes allumées, et combattre avec les armes : la prière, les psaumes, les dons prophétiques, le parler en langue, les fruits de l’Esprit qu’Il nous ac-corde par sa grâce… Avec le psaume 119 également, Dieu nous redit combien Sa Parole est notre lumière et notre guide chaque jour dans notre quotidien assombri. Je relis alors les paroles du prophète Esaïe avec un tout autre angle, le découragement est loin, et je proclame les promesses de salut et de délivrance dans la bataille. Et pour le restant de mes jours, ce passage sera lié à cette attaque de Simhat Torah et cette prise de conscience du combat qui est le mien. Lundi 30 octobre (relire la charte) 1er sujet : Réveil des Églises Esaïe 30.18-33 | Ps 118 Après la menace, vient la consolation du Seigneur et la promesse de victoire pour Son peuple. Nous serions tentés de commencer notre semaine par la prière du Maranatha après la lecture de ce texte et notamment du v. 27 : Voici le Nom de l'Eternel qui vient de loin. Mais ne sommes-nous pas in¬vités à écouter d’abord Sa parole sa langue est comme un feu dévorant et cheminer dans l’écoute de Dieu, en prière ? Tes oreilles entendront la voix qui dira derrière toi : voici le chemin, prenez-le ! (v. 21) Dans cette atti¬tude d'écoute, nous pourront refléter l’amour du Christ en pensée, en paroles et en actes à notre entou¬rage. Prions que le Seigneur nous donne l’occasion de témoigner de Son amour à une nouvelle personne cette semaine, et que plusieurs se tournent vers le Christ, notre sauveur. Mardi 31 2ème sujet : Le Salut du peuple juif Esaïe 31.1-9 | Ps 119.1-32 C’est bien l’Eternel seul qui protègera Jérusalem, et non pas les hommes ! Il viendra tel un lion pour combattre et tel un oiseau qui déploie ses ailes pour protéger. Le feu qui a tout ravagé dans le chapitre précédent, brûlera dans la lampe à Jérusalem, la ville que l’Eternel a choisi afin d’y mettre Son nom. Au v. 5: L’Eternel tsebaoth protègera Jérusalem. Il protègera et délivrera, il épargnera et sauvera. Cette succession d’actions est notre prière pour Jérusalem, Israël et pour tout le peuple juif, car nous sommes au bénéfice de sa fidélité et de son obéissance à la Parole de Dieu. Dieu notre Père, nous Te prions pour tous les juifs qui ne te connaissent pas encore, tout ceux qui se disent athées ou ceux qui ont perdu la foi, pour qu’ils s’ouvrent à ton amour inconditionnel, mani-festé en Jésus sur la croix. Mercredi 1er novembre 3ème sujet : l’unité du Corps de Christ Esaïe 32.1-20 | Ps 119.33-64 Le Seigneur nous redit qu’Il établira son règne de justice et de paix. Amen ! Lorsque l’Esprit descen-dra et sera répandu sur nous, le désert deviendra un verger qui portera le fruit de la Paix (v. 15). Au verset 20, la bénédiction de l’eau est essentielle, mais où la trouver ? Heureux vous qui partout se¬mez le long des eaux ! Dans le culte du 6 octobre dernier, Etienne nous a exhortés à demander l’eau qui enlève la boue exté¬rieure de nos transgressions et qui nous lave à l’image du fils qui revient chez son Père. En nous, la boue intérieure doit également être "vidangée" sous la pression du Saint Esprit qui nous purifie. Jésus ne dit-il pas à la Samaritaine l’eau que je lui donnerai deviendra EN LUI une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle (Jn 4.14) ? Prions pour une bénédiction de l’eau du Ciel dans l’Église, qu’elle soit purifiée de toutes boues pour adorer le Père en Esprit et en Vérité. Jeudi 2 4ème sujet : L'avènement et la résurrection Esaïe 33.1-24 | Ps 119-65-96 Ce chapitre est une véritable liturgie (comme l’indique le commentaire de la TOB) qui nous conduit au par¬don de nos fautes. Le Seigneur nous rappelle tout d’abord que nous serons jugés du jugement dont nous jugeons. Puis notre repentance nous permet d’accéder à l’adoration : "Aie pitié de nous ! Nous espérons en toi. Sois notre force chaque matin et notre délivrance au temps de la détresse." Le Seigneur est exalté ! (v. 5) Nous saisissons la joie de la Parole "Notre Trésor c’est de te connaitre !" (v. 6). Nous reconnaissons que Dieu seul est juge et souverain "C’est un feu dévorant" (v14). Et nous proclamons le secours, la délivrance et le salut de Dieu. C’est là que le Seigneur sera pour nous magnifique (v. 21). Enfin, nous recevons le pardon de nos iniquités (v. 24). Seigneur, prépare nos cœurs à ta sainteté, que toutes nos prières soient alimentées par l’espérance de ta venue en gloire. Maranatha ! Viens Seigneur Jésus ! Vendredi 3 La croix Esaïe 34.1-17 | Ps 119.97-144 La lecture de ce chapitre 34 résonne tout autrement suite à l’attaque du Hamas et la dévastation de la guerre. Le grand massacre décrit est concrètement sous nos yeux, sur nos écrans ou dans des mes-sages, nous sommes dévastés et nous souffrons. Dans la prière, c’est au pied de la croix que nous déposons nos tourments, nos peines et nos fardeaux. Toi Jésus, tu as pris sur toi le courroux cité au verset 2. Je pleure avec tes disciples, avec Marie, de toutes ces souffrances et de ces morts. Nous n’avons qu’un seul refuge : c’est la croix que tu as portée Seigneur. Le même prophète Esaïe a dit : Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités, le châti-ment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. L’amour de Dieu s’est manifesté en Jésus sur la croix. Cet amour triomphera encore ! Samedi 4 L’Église et les sacrements Esaïe 35.1-10 | Ps 119.145-176 Notre semaine s’achève sur ces paroles prophétiques de joie et de délivrance. Proclamons les pro-messes que Dieu donne à Son peuple ! Ils reviendront ceux que le Seigneur a rachetés, ils arriveront à Sion avec des cris de joie. Sur leurs vi-sages, une joie sans limite ! Allégresse et joie viendront à leur rencontre, tristesse et plainte s’enfuiront. Nous prions que la joie surnaturelle, fruit du Saint-Esprit qui donne vie, descende sur tout Israël et sur les nations. Nous prions que Adonai Raphé pose sa main guérissante sur tous les blessés physiques et sur les post-traumatismes de cette guerre. Nous prions que la puissance de la résurrection relève les cœurs angoissés et abattus, et libère les otages captifs. Gloire à toi Seigneur Jésus, toi qui as vaincu la mort ! Nous te prions tout particulièrement pour les chré¬tiens arabes et les juifs messianiques en Israël et à Gaza, qu’ils puissent être des relais locaux, témoins de ta résurrection au milieu de cette terreur, fortifie-les Seigneur par ton Esprit.

Date de création : 17/10/2023 @ 23:45
Dernière modification : 17/10/2023 @ 23:45
Catégorie : Feuilles de prière 2023-2024
Page lue 412 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^