Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Enseignements

Fermer Feuilles de prière 2021-2022

Fermer Vidéos

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 299302 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Feuilles de prière 2021-2022 - FP 2021-22, 37+38

 

UNION DE PRIERE

Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE

Tél.+33 475 608 5.51, Courriel : uniondepriere@gmail.com

IBAN : France : FR81 2004 1010 0706 6496 8P03 828 BIC : PPSTFRPPLYO ; Suisse : CH16 09000 0000 1476 1280 9

Rédacteur : René Schaerer

Lundi 30 mai (livret de prière : p. 129)             1er sujet : le Réveil des Églises          Proverbes 1.20-33 | Ps 135

Le verset 22 s’adresse aux "naïfs" (niais), aux "moqueurs" (insolents, cyniques) et aux "sots" (stupides) ou plus exactement à ceux qui "aiment" être naïfs, qui "se plaisent" à être moqueurs ou qui "haïssent" la connaissance. Selon un auteur juif, le "naïf" est celui qui est prêt à tout croire (Pr 14.15) – à se faire avoir, par exemple, par la rumeur ; le moqueur est sûr de lui et ne supporte pas la critique et les conseils (Pr 9.8) ; le sot est celui qui ne veut pas réfléchir. Le verset 22 nous rappelle donc l’importance d’étudier par nous-mêmes la Parole de Dieu, d’y réfléchir, de s’y soumettre. Si nous nous "tournons" vers la Sagesse de Dieu (v. 23), si nous écoutons ses  "avertissements" (arguments, réprimandes) elle nous promet "son Esprit".

Prière : Voilà, Seigneur le réveil auquel tu m’appelles : me voici !

Mardi 31 mai                              2ème sujet : le salut du peuple juif                              Proverbes 2 | Ps 136

"Alors,…Alors…" (Pr 2.5 et 9). Deux "alors" jalonnent ici l’approche de la Sagesse. Avant d’atteindre le premier "alors", le texte décrit le devoir, si capital pour le judaïsme, de l’étude des paroles et des préceptes la Torah, c'est-à-dire un travail personnel régulier qui requiert toute notre attention (v. 2), notre raison (v. 2 et 4) et notre intelligence (v. 3), un travail qui nous confronte au texte de la parole de Dieu. "Alors tu comprendras la crainte du Seigneur" (v. 5): c’est le commencement, les prémices, de la sagesse (Pr 1.7 et Ps 111.10). Le second "alors" (6 à 22) est consacré tout entier au don que fait la Sagesse (v. 6). Elle permet à qui l’écoute de "comprendre ce que sont justice, équité, droiture et tout ce qui conduit au bonheur" ; elle l’"arrache" (v. 10-22) à deux tentations : celle de tenir des "discours pervers" sur les autres, sur Dieu et sur sa Parole ; celle de céder à la "femme étrangère", c'est-à-dire à l’adultère, bien sûr, mais aussi et surtout à l’idolâtrie (No. 25).

Prière : Merci Seigneur pour l’assiduité de nos frères et sœurs juifs dans l’étude de la Torah. Qu’ils y soient "illuminés" de Ta sagesse.

Mercredi 1er juin                        3ème sujet : l’Unité visible de l’Église                          Proverbes 3.1-12 | Ps 137

"Mon Fils … !" A qui donc la Sagesse s’adresse-t-elle dans les Proverbes ? A moi, lecteur ? Au fils de Salomon, roi d’Israël ? Au roi-Messie (Ps 2.7) ? A celui, dit un auteur juif [1], qui est prêt à l’écouter et à suivre son "enseignement" (en hébreu "torah", v. 1). Mais aussi à Israël, en tant que peuple-fils (Ex 4.22 et Os 11.1). Quelle tendresse paternelle dans ce passage, jusque dans l’annonce des réprimandes (v.11-12) ! Quant à nous, ne sommes-nous pas devenus membres de ce peuple-fils par adoption (Ro 8.14-15) ? Et n’est-ce pas à ce titre que nous recevons ce message de notre Père, ce matin, pour notre église, notre communauté ?

Seigneur, tu nous vois tous, sans distinction d’Église ou de dénomination, comme membres de ce peuple-fils. Donne-nous de voir et d’aimer cette unité dans laquelle tu nous vois !

Jeudi 2                  4ème sujet : l’avènement de Jésus et la résurrection des morts         Proverbes 3.13-35 l Ps.138

"Le Seigneur a fondé la terre par la Sagesse…" (v 10 et 11). Le chapitre 8 des Proverbes (22-31) insiste plus longuement sur ce rôle co-créateur de la Sagesse qu’il présente comme un "maître d’œuvre" (8.30) à côté du Seigneur. Il est tentant de mettre en parallèle ce passage avec Jean 1.1-15, où la Parole de Dieu tient le rôle ici tenu par la Sagesse. Dès lors, - mais peut-être faudrait-il dire cela avec prudence - , apparaît la personne de Jésus derrière ou en même temps que ces deux noms, Sagesse et Parole. Heureux qui a trouvé la sagesse…Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent…(v. 12 et 18).

Toi, Seigneur Jésus, qui "existais en forme de Dieu" avant la création du monde et qui es venu nous sauver, nous attendons ta venue et ton règne.

Vendredi 3                                                    La croix                                                      Actes 1.1-11 | Ps 139

Les quarante jours qui séparent Pâques et l’Ascension sont un temps sur mesure pour l’Union de prière ! Un temps pour une double attente : celle du Saint Esprit, et celle de "Jésus qui a été enlevé du milieu de nous." Un temps pour notre foi, aussi : quarante jours où sont données "des preuves" multiples et différentes de la résurrection de Jésus. Monsieur Dallière, que j’ai eu comme professeur de catéchisme, nous disait que la résurrection de Jésus est l’évènement le plus certain de l’évangile ; avec la lecture d’aujourd’hui, on comprend pourquoi ! Un temps, enfin, pour renouveler notre espérance : Jésus reviendra comme les disciples l’ont vu monter vers le ciel et comme Daniel en a eu la révélation(Dn 7.13).

"Ô Jésus ta croix domine les temps les peuples les lieux, et dans ta gloire divine, bientôt Tu viendras des cieux" (Arc en ciel, n°449, 5)

Samedi 4           veille de Pentecôte et de Shavouot         Le baptême et la sainte Cène       Actes 1.12-26 | Ps 140

Tous d’un commun accord étaient assidus à la prière … Quelle est cette prière qui réunit les disciples, femmes et hommes ensemble, avec Marie, mère du Seigneur ? Peut-être pas une prière de demande. On a tout lieu de penser qu’il s’agit de "la prière" qu’on lit encore aujourd’hui debout ("Amidah") à chaque office synagogal et dont notre Livret de prière contient quelques extraits (p. 58) : la prière des dix huit "bénédictions." Aujourd’hui à partir de ce soir, toute la nuit et jusqu’à lundi, avec assiduité, le peuple juif célèbre la fête de Shavouot, fête du don de la Torah. Quant à nous, nous attendons, demain, – jour de Pentecôte – le renouvellement du don du Saint Esprit pour toute l’Eglise. L’attitude pour l’attendre, c’est aussi "l’assiduité à la prière", une prière de bénédiction..

"Sois loué, Eternel, bouclier d’Abraham,… Sois loué, Eternel, qui ressuscites les morts,… sois loué Eternel, Dieu Saint !" Sois loué, notre Père, qui donnes le Saint Esprit !

Rédacteur : Pascal Veillon

Lundi 6 juin (livret de prière p. 31)                          1er sujet : le Réveil des Églises                      Actes 2.14-21 | Ps 141

Après avoir lu le récit de la première Pentecôte (première car il y en aura d’autres pour les premiers chrétiens (juifs : Ac 4.31 ou païens : Ac 10.46), sans compter les innombrables pentecôtes qui jalonnent toute l’histoire de l’Église), nous entrons de plain-pied dans la mise en marche des apôtres, dans l’œuvre d’évangélisation. Cette œuvre que lundi après lundis nous soutenons en priant le premier sujet. Elle commence par montrer Pierre debout (s’étant levé, Pierre…), un peu comme un rappel de la résurrection. Elle continue par la citation d’un prophète d’Israël et de psaumes. Impossible d’évangéliser sans être connectés à la Première Alliance.

Mardi 7                                    2ème sujet : le salut du peuple juif                                       Actes 2.22-36 | Ps 142

Quand Pierre dit : cet homme, vous l’avez livré…, il s’adresse aux personnes présentes à Jérusalem et on peut imaginer.que quelques unes d’entre elles avaient assisté à la crucifixion, peut-être même crié " crucifie-le ". Ceux-la ont dû vraiment se sentir visés. Et ont probablement réagi de deux manières opposées : soit en partant fâchés et confirmés dans leur rejet de Jésus comme Messie, soit en se repentant amèrement et en rejoignant les trois mille premiers membres de l’Église (Ac 2.41). Encore aujourd’hui, les juifs ont ces deux réactions. Ceux qui ne reconnaissent pas leur Messie en Jésus le Nazoréen sont fidèles à leur conviction et à leur pratique religieuse. Mais il y a les autres, ceux qui célèbrent et louent Jésus le Christ, sans perdre leur identité juive. Nous prions aujourd’hui pour les uns et les autres.

Mercredi 8                                 3ème sujet : l’Unité visible de l’Église                                Actes 2.37-47 | Ps 143

Convertissez-vous dit Pierre. Face à des juifs qui croient en Jésus, nous ne tenons plus ce langage aujourd’hui. À raison. Parce qu’en adorant et en servant Jésus, les " juifs messianiques " ne quittent pas une foi pour une autre. Ils sont en quelque sorte précurseurs dans leur attente du Messie (disons-le avec toute l’humilité nécessaire, sans nous targuer d’une supériorité quelconque sur les juifs non-messianiques). Peut-être qu’entre confessions chrétiennes, nous devrions prendre les mêmes précautions. Un(e) protestant(e) qui devient orthodoxe, un(e) pentecôtiste qui devient catholique ne change pas fondamentalement de foi. C’est ce qui favorise le " labeur œcuménique " de l’article 36 de notre charte. Et ce quoi est fondée l’espérance de l’Unité.

Jeudi 9                  4ème sujet : l’avènement de Jésus et la résurrection des morts                  Actes 3.1-10 | Ps 144

Il est bon d’être parfois " étonné " (v. 10). La TOB traduit " désorienté " pour signifier que les miracles ne parlent que dans la foi, comme la note le précise : " sans la foi, les miracles demeurent une question sans réponse ". Être " désorienté " permet de chercher un sens pour se " réorienter ". Le miracle des miracles, soit l’avènement de Jésus et la résurrection ne peut que nous étonner, presque nous forcer à trouver le vrai sens de notre foi chrétienne. Voire de trouver le sens de notre vie.

Petite note d’humour noir : le terme grec pour " étonné " est " ekstasis " ! Qu’est-ce qui marche mieux : la drogue ou la foi ?! Le dictionnaire Bailly traduit d’ailleurs " égarement de l’esprit " !

 

Vendredi 10                                                  La croix                                                    Actes 3.11-26 | Ps 145

La Croix, aux yeux humains, est insupportable. La souffrance du Juste inacceptable. Quel est ce Dieu cruel qui abandonne ainsi son Fils ? Pierre aurait pu jouer sur cette réaction pour culpabiliser ses auditeurs (v. 14). En quelques mots, il exprime au contraire tout le sens de cet Événement incompréhensible en dehors de la foi : c’est dans l’ignorance... les prophètes l’avaient annoncé… vous êtes les fils des prophètes… Dieu a " fait lever " (clin d’œil à la résurrection) son Serviteur pour vous bénir (v. 17-26).

N. B. La retraite de Charmes de cet été revisitera ce chapitre 3 des Actes.

Samedi 11                                      Le baptême et la sainte Cène                                       Actes 4.1-22 | Ps 146

Incroyable courage et force de parole que donne aux apôtres le Saint Esprit. Mis en prison par ceux qui ont fait crucifier leur Maître, ils affirment sans aucune restriction ce que précisément leurs juges leur reprochent. Cette plaidoirie de rupture est imparable grâce au miracle constaté par " la foule ". Prions pour que l’Église d’aujourd’hui reçoive les signes qui lui permettent d’annoncer l’Évangile aussi fermement et efficacement !



[1] NB : Sur le livre des Proverbes, on peut écouter les six cours de Monsieur Eric Smilevitch, sur le site Internet : https://akadem.org/index_list_ccc_details.php?id_serie=4281. Long et difficile !


Date de création : 25/05/2022 @ 09:07
Dernière modification : 25/05/2022 @ 09:08
Catégorie : Feuilles de prière 2021-2022
Page lue 148 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^