Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Enseignements

Fermer Feuilles de prière 2021-2022

Fermer Vidéos

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 299304 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Feuilles de prière 2021-2022 - FP 2021-22, 33+34

Feuilles de prière n° 33 + 34            Du lundi 2 mai au samedi 14 mai 2022 Rédacteur : David Bouillon

                                          UNION DE PRIERE

    Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE

                      +33 475 608 551      uniondepriere@gmail.com

                CCP : France : 6 649 68 P Lyon ; Suisse : 14-761280-9

 

Lundi 2 mai (livret de prière p. ?)                                               Deutéronome 2, 1-25 | Ps 116

Dieu tient parole ! On le voit à propos de la promesse faite à Esaü et avant lui, à Loth. Leurs terres leur sont acquises. Paul le dira aussi à propos d’Israël dans sa lettre aux Romains : « Les dons gratuits et l’appel de Dieu sont irrévocables » (11.29). Cela se vérifie aussi à propos du serment fait par Dieu que tous ceux qui avaient craint d’entrer dans la terre de Canaan périrait au désert (v. 14). Il reste maintenant à réaliser la promesse : entrer dans le pays promis. Il faut pour cela « entrer » dans l’obéissance !

Prions : Béni sois-tu Seigneur d’accomplir tes promesses. Donne-nous d’entrer dans ton Royaume par une pratique renouvelée de l’obéissance à ta Parole !

Mardi 3                                                                                    Deut 2, 26 - 3, 11 | Ps 117

Le politique et le spirituel sont souvent plus imbriqués qu’on ne le pense. Le Psaume 2 annonçait cette coalition de rois contre le Messie et lors de la Passion, Pilate et Hérode se sont ligués contre l’oint du Seigneur (Luc 23.12 ; Actes 4.27). Sihon et Og se dressent aussi contre le peuple d’Israël et ils ont de quoi lui faire peur si on prête attention au fait qu’ils sont reliés aux mystérieux Rephaïm (une race de géants). Vouer à l’interdit, c’est faire en sorte que cette spiritualité rebelle ne puisse en rien influencer celles et ceux qui doivent mettre en œuvre le projet de Dieu. A cause de l’Evangile, cette résistance n’a plus rien de guerrier, mais elle n’est pas dupe des manœuvres de l’antichrist (charte UP § 104, 113, 128).

Prions : Seigneur, que ta Parole et ton Esprit nous aident à discerner ce qui est une menace ou une tentation de l’Ennemi. Délivre-nous du Malin !

Mercredi 4                                                                                     Deut 3, 12-22 | Ps 118

Les abonnés au Guide de la Ligue pour la Lecture de la Bible (https://www.leguideenligne.com/ ) pourront lire aussi les commentaires du pasteur Jean-Pierre Besse. J’ajoute une remarque : « combattant » est-il un attribut provisoire de Dieu (v. 22) ? Certains y voient un trait réservé au 1er Testament et y opposent le « Dieu d’amour » de l’Evangile. Mais Dieu n’est-il pas le même (Mal 3.6) de toute éternité ? La lettre aux Ephésiens nous invitent à revêtir toutes les armes de Dieu (6.1) et l’Apocalypse nous montre que l’achèvement de l’histoire se fera dans un contexte de guerre totale. Cette remarque ne se veut en rien une apologie de la guerre car ce que la Bible vise c’est la manifestation du grand Shalom et la victoire sur le mal, le péché et la mort.

Prions : Seigneur, apprends-nous à discerner le « bon combat de la foi » des mauvais combats de ce monde. Montre-nous le chemin de la vie et tiens-nous éloignés des voies de la mort.

Jeudi 5                                                                                 Deut 3, 23-29 | Ps 119, 1-32

Transmission d’une génération à l’autre, c’est ce point que souligne J-P Besse dans son commentaire pour la Guide. Cela rappelle aussi le passage de relais entre David (lui aussi fautif) et Salomon qui mènera à bien la construction du temple. C’est aussi ce que fera Paul avec Timothée (1 Tim 1.2 ; 2 Tim 1.2). Que serait devenue notre Union de prière sans passage de relais entre les générations qui se sont succédées ?

Prions : Seigneur, merci d’avoir veillé sur la transmission dans l’histoire d’Israël et de l’Eglise. Nous te bénissons pour celles et ceux qui nous ont précédé et dont la vie nous inspire. Montre-nous comment transmettre à notre tour !

Vendredi 6                                                                            Deut 4, 1-24 | Ps 119, 33-64

Dès le jardin d’Eden, le choix que la créature fait mène à la vie ou à la mort. Comment continuer d’aller vers la vie et non vers la mort ? En s’attachant au Seigneur (v. 4) et en appliquant sa Parole (Torah) dans nos vies. De même que sur la montagne de l’Horeb, la Torah a rejoint la terre, Israël doit mettre en pratique les commandements dans la terre promise. Jésus étendra cette mission à toute la terre quand il enverra ses disciples porter la Bonne Nouvelle aux quatre coins du monde. Les idoles doivent tomber pour que le Nom de Dieu soit élevé. Résister à l’antichrist qui règne sur la terre et réclame notre adoration (Matth 4.8-10 ; Apoc 13.4 et suivants) c’est agir de manière à établir partout la Parole de Dieu.

Prions : Prends le temps de l’écoute et agis selon ce que le Seigneur te montre !

Samedi 7                                                                            Deut 4, 25-43 | Ps 119, 65-96

Moïse, averti par Dieu, ne se fait aucune illusion sur la fragilité de l’obéissance d’Israël. Jésus aussi savait que ses disciples allaient faillir. Mais les deux espéraient aussi en la fidélité du Seigneur qui sans relâche attire Israël et l’Eglise à lui. Dieu nous veut « heureux » (v. 40) et bénéficiaire d’une vie prolongée. Pour cela, le Seigneur déploiera encore toute sa force et toute a bonté.

Prions : Que l’Union de prière, reste Seigneur, cette communauté de l’espérance, en dépit des événements et de tout ce qui bouscule notre temps.

Lundi 9 mai (livret de prière p. ?)                                        Deut 4, 44 – 5, 5 | Ps 119, 97-144

Le pasteur Antoine Nous a rédigé plusieurs livres dont le titre commence par : L’aujourd’hui de… Notre texte souligne cette actualité de l’alliance (v. 3). C’est un trait étonnant de la Bible : à la fois un livre ancien témoignant de cultures qui nous sont profondément étrangères, et en même temps capable de parler aux gens d’aujourd’hui quelle que soit leur culture. Et même si Moïse dut agir comme intermédiaire, et même si de nombreuses médiations sont inévitables pour lire la Bible, le désir du Seigneur est de rendre possible un face à face entre lui et ses créatures (1 Cor 13.12)

Prions : Seigneur, merci pour toutes les occasions que tu nous donnes d’entrer dans ta présence. Merci pour la louange qui relie les cieux et la terre, merci pour ta Parole qui change nos vies, merci pour la Saint Cène qui nous rappelle que tu te donnes à nous en Jésus.

Mardi 10                                                                           Deut 5, 6-11 | Ps 119, 145-176

Dieu se révèle à tous, partout et en tout temps. Il en est de même des Dix Paroles : ces prescriptions rappellent l’universalité et l’intemporalité de la Torah (également soulignée dans le Psaume 119 que nous étions invités à relire depuis jeudi dernier). Avec la 1ère table (4 premiers commandements), c’est Dieu lui-même qui se présente à nous : un libérateur qui nous affranchit de l’esclavage des idolâtries. Reléguer Dieu hors du champ de nos vies, c’est ouvrir la porte à l’asservissement aux idoles d’hier et d’aujourd’hui.

Prions : Seigneur, en ces temps troublés et confus, permets que beaucoup te retrouvent et te remettent au cœur de leur vie. Que ton commandement soit encore aujourd’hui un fondement de nos vies personnelles, ecclésiales et sociales.

Mercredi 11                                                                                    Deut 5.12-21 | Ps 120

Voici la 2e table avec les 6 commandements qui concernent nos relations à notre prochain. Il n’y a pas que des interdits car cette liste s’ouvre par 2 recommandations chacune reliée au Seigneur. En nous libérant, Dieu nous tire d’un passé néfaste ; en nous ordonnant d’honorer nos parents il nous donne un avenir. Au présent il s’agit de devenir maîtres de nos désirs qui, centrés sur nous-mêmes, faussent nos rapports à autrui.

Prions : Seigneur, si j’ai fait du tort à quelqu’un, comme Zachée (Luc 19.8), je veux le réparer.

Jeudi 12                                                                                         Deut 5.22-33 | Ps 121

Sur les GPS qui dans nos voitures sont là pour nous guider, l’option existe de les mettre en mode silencieux. Mais le risque est plus grand de se tromper de route. Notre passage souligne le fait que la Parole de Dieu peut se manifester sous forme audible. Et même si Dieu était en mode silencieux, il garde des porte-paroles. Ecouter Dieu ou celles et ceux qu’il mandate est la meilleure manière de ne pas dévier de la route (v. 32), surtout si elle est étroite (Matth 7.13-14).

Prions : Seigneur, je veux être une brebis qui écoute ta voix et rester sur la voie où tu me mènes.

Vendredi 13                                                                                       Deut 6.1-9 | Ps 122

Le judaïsme nous apprend que la parole de Dieu peut être prise au pied de la lettre. C’est pourquoi, les Juifs fixent des mezouzoth (petits boîtiers) sur le montant des portes ; c’est pourquoi les hommes portent les tephilins (petits boîtiers tenus par des lanières de cuir) sur le bras et le front. Il s’agit d’inscrire la Parole de Dieu dans le concret de nos vies et de ne pas trop vite l’édulcorer sous prétexte de spiritualisation. Dans l’histoire chrétienne, il s’est aussi trouvé des hommes et des femmes désireux de mettre en œuvre l’Evangile dans sa radicalité littérale : les Pères du désert à l’origine du monachisme ; un François d’Assise adoptant la pauvreté ; un curé d’Ars accueillant la détresse humaine dans son confessionnal ; un Luther King dénonçant la ségrégation… Parfois sous prétexte d’exégèse et d’interprétation nous compliquons ce qui est pourtant simple.

Prions : Seigneur, ta parole est parfois mystérieuse mais elle est aussi toute simple. Apprends-mois à accomplir simplement ce qui est simple

Samedi 14                                                                                      Deut 6.10-25 | Ps 123

V. 25 : « Nous aurons la justice en partage » (littéralement : Et la justice sera pour nous). Dans le sermon sur la montagne Jésus dira : « Cherchez d’abord le Royaume et la justice de Dieu » (Matth 6.33). Cette justice reviendra souvent dans la bouche des prophètes quand ils dénonceront l’arrogance des puissants et le cynisme des abuseurs de toutes sortes. Dieu, au contraire, veut que son peuple habite une terre où la justice habite (2 Pie 3.13). C’est pour cela qu’il a envoyé, Jésus, son Fils, notre justificateur et notre justice (1 Cor 1.30).

Prions : Seigneur, par ta croix la justice a été établie. Que vienne maintenant ton règne de justice.


Date de création : 02/05/2022 @ 17:04
Dernière modification : 02/05/2022 @ 17:04
Catégorie : Feuilles de prière 2021-2022
Page lue 179 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^