Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Feuilles de prière 2020-2021

Fermer Vidéos

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 216044 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Feuilles de prière 2020-2021 - FP 2020-21, 05+06

UNION DE PRIERE

Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE

uniondepriere@gmail.com

IBAN France : FR81 2004 1010 0706 6496 8P03 828 ; Suisse : CH16 09000 0000 1476 1280 9

Rédacteur: Pascal Veillon 

Lundi 12 octobre (livret de prière p. 37)           1er sujet de prière : le Réveil               Nombres 22.1-20 | Psaume 69

On peut admirer la confiance que le roi Balak met dans le pouvoir du devin intercesseur. Mais il nous paraît aussi bien naïf. Ce serait pratique s'il suffisait de payer un prophète pour obtenir ce que l'on désire ! Et le métier aurait sûrement du succès. Une petite bénédiction sur l'Église et hop, la voici réveillée ! Prier pour le réveil n'est pas si simple. C'est un chemin long et persévérant. Combien de prophéties n'ont-elles pas été dites sur le Réveil d'une région, d'une communauté ? Seul le Père, par son Esprit, suscite le Réveil. À nous d'écouter sa voix, comme  Balaam, si on parvient à l'entendre. À nous surtout de prier inlassablement.

Mardi 13                        2ème sujet de prière : le salut du peuple juif                         Nombres 22.21-40 | Psaume 70

Balak n'est de loin pas le seul à avoir maudit Israël, et ses émules sont nombreux. La crainte de voir son pays être envahi par ces hordes de réfugiés était d'ailleurs une raison objective de maudire Israël. De même, on peut comprendre l'amertume des Palestiniens descendants des populations qui ont été chassées de leurs lieux de vie il y a 70 ans. Mais l'antisémitisme latent et universel contre lequel il faut lutter n'a aucune justification. Il se fonde largement sur des mensonges et des médisances. La prière du deuxième sujet peut inclure cette lutte. C'est une lutte contre soi-même, car les préjugés ne sont jamais très loin dans nos esprits. Une lutte bien sûr aussi chaque fois que l'on peut protester contre des propos antisémites.  

Mercredi 14                3ème sujet de prière : l'unité du Corps de Christ                 Nombres 22.41-23.12 | Psaume 71

Balaam voit un peuple "qui reste séparé". Être à part est une des caractéristiques du peuple juif. C'est aussi la grande question qui se pose à toute personne juive : dans quelle mesure s'intégrer dans la société, dans quelle mesure garder les particularités (vestimentaires, culinaires, etc.) qui la mettent à part ? Ce n'est pas notre problème, à nous chrétiens. La question a été réglée au concile de Jérusalem (voir vendredi 23). Cette décision a évité une grave division dans l'Église naissante. Soyons reconnaissants pour tous les synodes, tous les mouvements, toutes les communautés qui savent trouver des chemins d'unité. 

Jeudi 15                  4ème sujet de prière : l'Avènement et la résurrection                   Nombres 23.13-26 | Psaume 72

Le verset 21 est étonnant. On ne sait pas trop bien comment traduire "ce qu'on ne voit pas" en Israël : ce sont deux mots dont l'un peut signifier "néant, idole, iniquité" et l'autre "travail, fatigue". Ces dangers n'ont jamais épargné Israël. On le lira lundi prochain. Et si "l'acclamation royale" semble bien dire que seul le Seigneur est acclamé par le peuple, Israël ne s'est pas privé d'acclamer des rois et de leur donner un pouvoir indu et dangereux. Mais si nous lisons ce verset dans l'optique de notre prière pour l'avènement de Jésus, nous comprenons que ces déclarations peu réalistes sont prophétiques ; elles annoncent le Royaume dans lequel Dieu regarde le monde avec son amour et son pardon. 

Vendredi 16                                           La croix                                        Nombres 23.27-24.11 | Psaume 73

Béni soit qui te bénira et maudit soit qui te maudira (v. 9)Avant de demander qu'il soit crucifié, les accusateurs de Jésus ont dit : que son sang retombe sur nous ! (Mt 27.25) C'était comme une malédiction. Ils n'avaient, c'est évident, pas compris qui était Jésus. Même Pierre n'avait pas tout compris quand il a tenté Jésus en protestant à l'annonce de sa souffrance et de sa mort. Aujourd'hui combien d'êtres humains savent ce que représente la Croix ? Ce qui est prodigieux, c'est que, à la Croix, cette malédiction que les chefs des prêtres semblent poser sur eux-mêmes et sur Israël s'est changée en bénédiction. Le sang de Jésus sauve le monde (Jn 3.16). 

Samedi 17                               L'Église et les sacrements                                   Nombres 24.12-25 | Psaume 74

Prière : Seigneur, quelle prophétie se fait-elle entendre aujourd'hui sur ton Église ? Nous peinons à les discerner et les "voyants" sont peu nombreux. Aide-nous à faire, comme Balaam le fait pour Israël, le tour des bénédictions qui régénèrent l'Église. Et de le faire avec clairvoyance, sans nous cacher les menaces qui nous guettent : la sécularisation, l'indifférence, la pauvreté de la foi.

Lundi 19 octobre (livret de prière p. 43)             1er sujet de prière : le Réveil                     Nombres 25 | Psaume 75

Comme dans d'autres villes et d'autres pays, il y a à Berne et Bâle des "Offene Kirchen", des églises ouvertes dont l'objectif est d'accueillir toute démarche, toute recherche, toute question d'ordre spirituel, au nom de l'Évangile. Les responsables de ces communautés désirent réveiller le sentiment religieux de nos contemporains, les relier au divin par tous les moyens : les arts, l'ouverture interreligieuse, la discussion, l'entraide, etc. Quelle attitude avoir face à ces démarches pleines de bonnes intentions ? Ce n'est pas ainsi qu'on envisage le Réveil des Églises dans l'Union de prière. C'est aussi bien loin des directives rigoureuses que Moïse reçoit du Seigneur pour maintenir le peuple dans la fidélité à sa vocation. Et si ces églises ouvertes pouvaient être des premières portes offertes au saint Esprit vers la conversion ? Notre Charte ne dit-elle pas : L'Église … se consacre avec amour à tous ceux qui vivent loin de ses sacrements, et ne désespère jamais de leur salut ?

Mardi 20                        2ème sujet de prière : le salut du peuple juif                           Nombres 31.1-24 | Psaume 76

Le v. 2 est une parole du Seigneur à Moïse. Elle fait frémir. Venge les fils d'Israël ! Quoi de plus dangereux que la vengeance ? Qu'est-ce qui caractérise l'éternel conflit entre Israël et les Palestiniens si ne ce n'est les représailles militaires qui répondent aux pluies de missiles ? Comment le "Bon Dieu" peut-il avoir un pareil langage ? Toutes les guerres et batailles ont permis à Israël de s'implanter sur la Terre promise, et de devenir le "peuple de l'Alliance". Jusqu'aux guerres récentes du XXème s. Le dessein de Dieu, qui passe par la Croix, est enserré de violence. Notre prière doit en tenir compte.

Mercredi 21                3ème sujet de prière : l'unité du Corps de Christ                      Nombres 31.25-54 | Psaume 77

Dieu inspire à Moïse un sens de l'équité différent que celui auquel on pense humainement : les combattants qui ont risqué leur vie et peiné doivent partager le butin avec leur congénères restés au camp. En priant pour l'unité des Églises, on peut se référer à cet événement. Il n'y a pas de compétition entre les congrégations et les communautés. Certaines couvrent la terre entière comme l'Église catholique romaine, d'autres jouent un rôle national et politique comme les Églises orthodoxes, certaines s'impliquent fortement socialement comme l'Armée du salut, d'autres recherchent et reçoivent les guérisons et les miracles, elles sont très peuplées ou confidentielles. Toutes pourraient se reconnaître pleinement les unes les autres comme des lieux de grâce et dans l'attente du Seigneur. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas, d'où l'importance de notre prière.

Jeudi 22                  4ème sujet de prière : l'Avènement et la résurrection                     Nombres 32 | Psaume 78.1-39

Mythique ou pas, l'installation des tribus d'Israël sur la Terre promise est émouvante. C'est l'aboutissement du long périple dans le désert. Qui fut long à cause du manque de foi des espions envoyés il y a plusieurs dizaines d'années auparavant, Moïse prend soin de rappeler cette cuisante déconvenue. Ne croyez-vous pas que Moïse a souvent prié pour que l'Exode soit abrégé ? Depuis combien de temps l'Église prie-t-elle pour l'Avènement du Seigneur ? Pas des décennies comme Moïse, mais des millénaires ! Pourtant le Seigneur tiendra sa promesse. La graine de moutarde est plantée, les quelques grammes de levain sont dans la pâte. Ne faiblissons pas dans notre prière pour l'aboutissement de toute l'histoire que nous attendons.

Vendredi 23                                         La Croix                                           Actes 21.15-26 | Psaume 78.40-72

La circoncision, la cacherout, toutes les règles et tous les rites que les juifs fidèles observent sont liés à la pureté et l'impureté, physique ou morale. Les quatre règles que le concile de Jérusalem a retenues (Ac 15.20) le sont aussi. Mais à Jérusalem, la première Église a compris. L'immensité du don que le Sauveur fait de sa vie à la Croix nous libère de la multitude des contraintes, sans éliminer l'importance de la "pureté" pour bien mener nos existences. En contemplant la Croix ce matin, que notre cœur déborde de reconnaissance !

Samedi 24                               L'Église et les sacrements                                         Actes 21.27-40 | Psaume 79

Ce déchaînement de violence envers un homme parfaitement pacifique fait penser à la réaction de beaucoup face à la désobéissance civile. Car c'est une désobéissance qui est reprochée à Paul (pas civile mais religieuse). Même la petite Suisse si sage et consensuelle est confrontée à ces réactions depuis que quelques poignées de citoyens, excédés par l'inaction et l'insuffisance des mesures prises contre le réchauffement climatique, se lève et brave la police par des manifestations illégales sur des ponts, et, récemment, sur l'emblématique "Bundesplatz" à Berne devant le siège du parlement fédéral. Les Églises, et les chrétiens, peuvent-ils (doivent-ils) soutenir ces mouvements de contestation, alors que Paul conseille de se soumettre aux autorités (Hb 13.17) ? Jésus a plus d'une fois enfreint les règles en usage, au grand dam des responsables religieux. Et de grandes figures (M.-L. King, Bonhoeffer, etc.,) ont pratiqué la désobéissance civile jusqu'au don de leurs vies. Prions pour que chacun, en Église, trouve la juste manière de prendre position et de s'engager, pour que l'Évangile soit proclamé ! 


Date de création : 10/10/2020 @ 16:27
Dernière modification : 10/10/2020 @ 16:27
Catégorie : Feuilles de prière 2020-2021
Page lue 116 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^