Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer FP 2019-2020

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 191356 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

FP 2019-2020 - FP 2019-20, 11+12

UNION DE PRIERE

    Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE

                                     uniondepriere@gmail.com

                CCP France : 6 649 68 P Lyon ; Suisse : 14-761280-9

Rédacteur: Pascal Veillon

Lundi 25 novembre (livret de prière p. 75)                        1er sujet de prière                        Jacques 5.1-6 | Ps 100

Quand on regarde les belles voitures, les beaux habits, les belles maisons des riches, on ne les trouve pas « mitées et rouillées » ! Le riche, normalement, est satisfait de son sort, il rit plutôt qu’il ne se « lamente totalement » comme le dit le v. 1. S’il est souhaitable de ne pas avoir de souci d’argent (ne serait-ce que pour ne pas dépendre des autres), être riche est bien agréable, mais compromettant. Car cela situe la personne dans une catégorie peu recommandable. On a mis chez les méchants son sépulcre, chez les riches son tombeau est-il dit du « Serviteur du Seigneur » (Es 53.9) pour marquer son abaissement[1]. Sans forcément nous faire pousser des gémissements, toute richesse, tout bien matériel en surplus doit nous alerter, nous faire réfléchir à sa provenance et à son utilisation. 

Mardi 26                                              2ème sujet de prière                                               Jacques 5.7-12 | Ps 101

Le psaume 126.5 dit : ceux qui sèment dans les larmes moissonnent en chantant. Mon expérience de jardinage, avec les déceptions qui s’ensuivent, me fait souvent dire le contraire ! Attendre patiemment le fruit précieux de la terre (v. 7) n’est pas évident. D’ailleurs, les premiers mots de ce psaume nous placent « dans le retour du Seigneur » (BeCHOUV Adonaï). Attendre la venue du Seigneur demande patience et sagesse de vie telle qu’elle est décrite en Jc 3.17. Alors, loin de devoir nous lamenter avec les riches (v. 1), nous serons rendus bienheureux (makarizomen) (v. 11).

Mercredi 27                                         3ème sujet de prière                                             Jacques 5.13-20 | Ps 102

En commentant ce passage dans LeGuide de la Ligue pour la lecture de la Bible, Félix Maurer écrit : « L’épreuve est un carrefour qui mène d’un côté à la fatalité et de l’autre à l’espérance ». La prière de foi court toujours le risque de la fatalité. En effet, demander une onction d’huile est sans conteste une démarche pleine de foi et d’espérance ; on la fait en comptant sur la guérison. En même temps, l’expérience fait qu’on place cette attente dans la volonté du Seigneur, sachant que Sa réponse ne correspondra pas forcément à notre vœu. Comment distinguer cette attitude de la fatalité, de la résignation défaitiste ? C’est toute la différence entre la soumission à Dieu et la soumission aux évènements. Se soumettre à la volonté de Dieu, c’est refuser de se soumettre au monde de péché qui est le nôtre.

Jeudi 28                                                4ème sujet de prière                                                 Ésaïe 1.1-20 | Ps 103

Quel terrible diagnostique ! Si je comprends bien, l’adresse à Sodome et Gomorrhe (v. 10) est une ironie cinglante : elle compare le peuple d’Israël à ces deux villes symbole de dépravation. Heureusement que tout cela se termine par une promesse : si vous voulez écouter, vous mangerez (v. 19) qui tourne nos regards vers l’avènement du Seigneur. Notre prière du jeudi, c’est donc obéir aux v. 16 et 17. 

Vendredi 29                                                    La croix                                                     Ésaïe 1.21-31 | Ps 104

Sion sera sauvée par la justice (v. 27). Pas très protestant comme affirmation ! Et le salut par grâce ? Qu’en fait le prophète ? A jour où nous nous plaçons sous le signe de la croix, signe d’amour et de pardon par excellence, cela pourrait nous gêner. En fait, si ici la jusice est bien celle des humains (v. 26), c’est Dieu qui la restitue (je ferai redevenir tes juges comme autrefois). En constatant la décrépitude de Jérusalem, Esaïe sait bien qu’il faudra une intervenion salvatrice de Dieu pour que le peuple sorte de sa désobéissance.

Samedi 30                                          L’Église et les sacrements                                        Ésaïe 5.8-30 | Ps 105

Lorsqu’on prie pour l’Église et les sacrements, on pense à tout le réconfort que les cultes, les sœurs et les frères nous apportent, et on rend grâce. On peut aussi penser à nos déceptions, aux défauts et manquements des pasteurs, des prêtres, des institutions et des chrétiens en général. En faire la liste pourrait rejoindre les avertissements du prophète ! Notre prière doit contenir l’un et l’autre, la reconnaissance et la plainte.

Prière : n'oublions pas d'intercéder pour les chrétiens de plus en plus persécutés dans le monde. Le danger ne vient pas toujours que de l'extérieur ; l'Adversaire s'insinue parfois même au cœur des communautés, prenant la forme du tentateur. Prions donc pour nos paroisses et pour toutes les communautés de vie avec lesquelles nous sommes en liens plus ou moins proches, nos sœurs diaconesses de Versailles, de Strasbourg, de Pomeyrol, de Saint-Loup, de Grandchamp, la communauté de Taizé, le Chemin Neuf…

 

[Les textes orthodoxes pour les dimanches sont un cadeau de Serge Jacquemus.]

Dimanche 1er décembre                             U1ère semaine de l’Avent                                  Psaume 117 | Ps 122

Louez l'Éternel, toutes les nations... car sa bonté est grande envers NOUS (v. 1-2). Le salut est disponible pour tous ceux qui croient en la bonté ("chesed") de Dieu et en la mort et la résurrection de Jésus pour nous. Mais le salut n'est pas pour ceux qui se croient suffisamment bons (comme cela m'arrive souvent).

Prière : Seigneur, je te loue parmi les nations car Tu veux les sauver toutes. Pardonne moi de ne pas avoir la même générosité que Toi. Seigneur miséricordieux, écoute ma prière. Fais que tous les peuples de la terre Te connaissent par le Saint Esprit.                      Silouane

Lundi 2 (livret de prière p. 83)                                    1er sujet de prière                                          Ésaïe 6 | Ps 106

Il y avait dans mon jardin un très vieux peuplier que nous avons dû abattre. Nous avons laissé un bon bout de sa large souche pour que les enfants puissent grimper dessus et jouer. Mais l’arbre est reparti de plus belle, poussant des branches vigoureuses que régulièrement je dois élaguer ! Aujourd’hui, en le regardant, les derniers mots de ce chapitre : la souche est une semence sainte m’encourage dans ma prière pour le réveil des Églises. Du vieux tronc fendillé et décrépi que sont parfois nos Églises et institutions peuvent renaître des communautés pleines de la vie de l’Esprit.

Mardi 3                                                  2ème sujet de prière                                                   Ésaïe 7.1-9 | Ps 107

Prier pour Israël, c’est prier pour qu’il persévère dans la foi en son Dieu et reste fidèle à sa vocation. C’est certainement la chose la plus importante. Aujourd’hui, nous lisons la description de la situation politique de Juda à l’époque du prophète. Cela nous rappelle que prier pour Israël, c’est aussi prier pour ses choix politiques, pour les femmes et les hommes qui cherchent, avec plus ou moins de sagesse, plus ou moins de désintéressement (souvent moins que plus, toutes les affaires de corruption nous le montre), plus ou moins d’abnégation (mais la tentation du pouvoir est forte), plus ou moins de courage à diriger cet État. 

Mercredi 4                                      3ème sujet de prière                                                      Ésaïe 7.10-25 | Ps 108

Pour ceux qui n’en disposeraient pas, je transcris ici le commentaire de Florence Cortel-Bouillon dans LeGuide : « Par touches successives, le portrait de l’enfant se dessine. Le lait et le miel semblent rappeler la Terre promise, tandis que la suite du verset paraît évoquer l’arbre de la connaissance du bien et du mal. L’enfant désigné par l’oracle déborde de bien loin la seule référence au fils d’Achaz, puisqu’il saura discerner avec certitude entre le bien et le mal ! »

Jeudi 5                                            4ème sujet de prière                                                  Ésaïe 8.23-9.6 | Ps 109

La paix sans fin (v. 6) est bien ce que nous désirons le plus, pour nous, dans nos relations personnelles, pour le monde que nous voyons déchiré de tant de conflits sanglants. Et cette paix ne fait que s’échapper, comme un horizon jamais atteint. Béni soit l’enfant (Le Roi) dont l’attente fervente rempli notre prière et dans la présence de qui nous pouvons déjà vivre des moments de paix intense. 

Vendredi 6                                               La croix                                                                    Ésaïe 11 | Ps 110

Avant la venue du Messie et l’instauration du règne messianique si magnifiquement décrit dans cette prophétie, il y a le reste victorieux d’Israël dont parle le chapitre précédent (10.20). Avant le maranatha pour lequel nous avons prié hier, il y a la croix. La croix au pied de laquelle se révèle ceux qui discernent la vraie figure du Messie d’Israel.

Samedi 7                                            L’Église et les sacrements                                        Ésaïe 40.1-11 | Ps 111

Lorsque nous prions pour nos Eglises, pour nos institutions et leurs responsables, pour nos paroisses et communautés, pour les sœurs et les frères que nous y côtoyons et avec les quels nous communions, nous pouvons reprendre les exhortations de Dieu que transmet son prophète : réconfortez, parlez au cœur, dégagez un chemin pour le Seigneur, proclamez, annoncez votre Dieu ! Car c’est bien là la tâche qui nous est confiée.

Dimanche 8                                             U2ème semaine de l’Avent                                        Psaume 80 | Ps 72

O Dieu relève nous ! Fais briller Ton visage, et nous serons sauvés (v. 4, 8, 20). Viens Lumière véritable, Viens, vie éternelle. Viens, Toi qui relèves ceux qui sont tombés. Viens, Toi qui redresses ceux qui sont abattus. Viens, résurrection des morts. Viens, Roi très saint. Viens et demeure en nous. Reste à tout jamais en nous, Et règne sans partage en nous, Toi seul, dans les siècles des siècles. Amen.

Syméon le Nouveau Théologien, S.C.156, p.151



[1] C’est dans le tombeau d’un riche, Joseph d’Arimathée, que Jésus a été enseveli ! (Mt 27.57)

 


Date de création : 18/11/2019 @ 15:26
Dernière modification : 18/11/2019 @ 15:26
Catégorie : FP 2019-2020
Page lue 338 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^