Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Feuille de prière 2018-2019

Fermer liturgie

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 159906 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Feuille de prière 2018-2019 - FP 2018-19, 29+30

UNION DE PRIERE

        Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE

                       tél. + télécopie 04 75 60 85 51, uniondepriere@gmail.com

                          CCP : France : 6 649 68 P Lyon ; Suisse : 14-761280-9

Rédacteur: Serge Martorana

Lundi 1er avril (livret de prière p. 121)                1er sujet : le Réveil des Églises                         Proverbes 22 | Ps 49

En ce jour où nous prions pour le réveil de l’Église, des Églises, de chacun, ce chapitre des Proverbes nous met d’emblée sur la bonne piste : « l’humilité et la crainte de l’Éternel » (v. 4) comme prélude à « la richesse, la gloire et la vie » de sa présence agissante. Une autre piste est le retour à Sa Parole (vv. 17-21), avec des verbes forts qui indiquent une démarche décidée : « tends l’oreille, écoute, applique, garde ! ». La Parole nous conduit à des choix éclairés et à des actes qui ont pour modèle Jésus lui-même. C’est tout l’objectif du Livre des Proverbes. La Parole construit également notre confiance en Lui (v. 19). « Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon Esprit, dit l’Éternel, le maître de l’univers » (Zab 4,6)

Mardi 2                              2ème sujet : le salut du peuple juif                                           Proverbes 23.1-14 | Ps 50

Dans ces versets, des grands, des riches (v. 1), des malveillants (v. 6), mais aussi des orphelins (v. 10) que les premiers voudraient léser, au mépris de celui qui les rachète et qui est puissant… Lors de mes voyages dans des pays frappés par la misère, certains ajoutent à la misère en exploitant ces enfants. Au Tchad, récemment, j’ai rencontré une petite jeune fille d’une douzaine d’année, du joli prénom d’Alliance. Elle a dû fuir une famille maltraitante et a été recueillie dans un orphelinat nommé « Dieu bénit ». En Christ, nous qui étions aussi des orphelins spirituels, sans espérance, nous avons été rachetés et adoptés.

Aujourd’hui, nous prions que nos frères de la première alliance, tellement stigmatisés et rejetés, puissent rencontrer Celui qui les a rachetés en donnant sa vie afin de les faire entrer dans une alliance nouvelle.

Mercredi 3                                        3ème sujet : l’unité de l’Église                                Proverbes 23.15-35 | Ps 51

Dieu nous adresse sa Parole, tel un père aimant qui instruit son fils. Ses commandements sont parfois très « terre à terre » mais ce sont des chemins de vie qui élèvent toujours celui qui les suit. Ils démontrent la sollicitude réelle et l’amour insondable du Père céleste pour ses enfants. L’amour priant et agissant pour l’unité de l’Église est de la même nature que Celui de Dieu pour ses enfants (« son amour en nous », dit l’apôtre Jean). Et témoigner de cet amour pour l’Église devant nos enfants dans la chair, par nos actes et en paroles est une semence d’un prix inestimable !

Jeudi 4                                   4ème sujet : l’avènement de Jésus                                     Proverbes 24.1-22 | Ps 52

Construire une maison, bâtir un foyer, relever de grands défis, mener certains combats… (Vve. 3-5) : bien des entreprises où la sagesse de la foi est plus que nécessaire. L’intelligence des temps dont il est question dans le Nouveau Testament, en lien avec le retour de Notre Seigneur, est de la même nature. Je retiens les versets 10 et 16 : Ne faiblissons pas au jour où la détresse, la désespérance, atteint ce monde ; ne faiblissons pas au milieu du gué ou de l’ouvrage (v. 10) mais, si nous chancelons, alors crions à Lui, car Il est Celui qui relève le justifié ! Viens Seigneur, afin qu’il en soit fini des luttes d’ici-bas !

Vendredi 5                                                        La croix                                           Proverbes 24.23-34 | Ps 53

« Ne témoigne pas sans raison contre ton prochain ! » (v. 28). Certains d’entre nous sont déjà passés ou passent peut-être encore par ce chemin douloureux de la calomnie. En ce jour de la Croix, souvenons-nous que notre Sauveur Jésus-Christ a aussi connu ce chemin : les faux témoignages de plusieurs (qui ne s’accordaient pas, d’ailleurs), ont fusé afin de le faire condamner, Lui, le Juste. S’apercevant de la terrible injustice qui venait de se produire et de la manière dont venait de mourir le Fils de Dieu, « les foules s’en retournèrent en se frappant la poitrine » (Lc 23.48). Mais ce sont nos péchés et notre soif de revanche qu’il portait volontairement…

Samedi 6                                 L’Église et les sacrements                                              Matthieu 26.1-13 | Ps 54

L’histoire de la femme qui vient répandre sur Jésus un parfum de très grande valeur, au début de sa Passion, nous interpelle en plein temps de Carême. Les différents récits de cet épisode, dans les Évangiles de Matthieu, Marc et Jean se complètent. Je songe au fait que ce parfum intense, témoignage de l’amour et de l’adoration de cette femme, va accompagner notre Sauveur dans toutes les choses terribles qu’il va commencer à vivre. Ce parfum va-t-il peut-être même les surpasser, telle la grâce qui surabonde sur le péché ? Quant au vase d’albâtre, Marc précise qu’il doit être brisé pour que le parfum soit répandu. Don total et sans retour au Christ seul de cette femme, mais image également de Notre Sauveur qui a été brisé pour que tous ses bienfaits, toutes ses richesses, toute sa beauté et sa grâce embaument et emplissent nos vies.


 

 

Lundi 8 avril (livret de prière p. 89)     1er sujet : le Réveil des Églises                                  Matthieu 26.14-19| Ps 55

Ces versets sont si riches et il y aurait tant de choses à partager. Je retiens que Jésus et les disciples ont été reçus pour le repas de la Pâque chez « untel ». Nous ne connaissons pas le nom de cet homme et de sa famille, mais Jésus sait qu’il y sera reçu. Combien de fois un réveil local ou de plus grande ampleur n’a-t-il pas débuté ou été entretenu par des « untel ». Après le repas de la Pâque et la crucifixion, cette « chambre haute » sera encore un lieu de rencontre avec le Ressuscité, ainsi qu’un lieu de prière assidue (Ac 1.13-14) Au départ, un « anonyme » a « juste » ouvert sa maison et son cœur…

Mardi 9                            2ème sujet : le salut du peuple juif                                           Matthieu 26.20-29 | Ps 56

Pendant le repas, Jésus va révéler, en Lui, le sens profond de tout ce qui constitue les éléments de la Pâque juive (l’agneau, les herbes amères…, ombres des choses à venir) et les récapituler dans le sacrement de la Cène, célébré avec du pain et du vin. Voici le temps historique – mais qui appartient à l’éternité – où Dieu scelle en Jésus, pour tous les hommes, l’Alliance nouvelle. L’arrière-plan juif de la Cène nous rappelle que « le sang de l’alliance répandu en faveur d’une multitude » (v. 28), s’adresse en tout premier lieu à nos frères et sœurs de la première alliance. Ceci doit alimenter notre prière.

Mercredi 10                             3ème sujet : l’unité de l’Église                                          Matthieu 26.30-35 | Ps 57

« Après avoir chanté… » (v. 30). Les Psaumes 115 à 118 étaient chantés après le repas de la Pâque. Je vous invite à les relire à la lumière de la Passion et en y recherchant ce qui concerne le Christ : « Oui, tu as délivré ma vie de la mort, mes yeux des larmes… Je lèverai la coupe du salut… Elle a du prix aux yeux du Seigneur, la mort de ses fidèles… » (Ps 116.8, 13, 15) ; « La pierre que les bâtisseurs ont rejetée est devenue la principale… » (118.22). Peut-on seulement imaginer les sentiments de Notre Sauveur et Seigneur au moment où il prononçait ces paroles… et lorsqu’il annonçait le reniement des siens ? Les disciples ont été dispersés (Vve. 31-35) au moment où le Seigneur en avait le plus besoin. Aujourd’hui, il est temps de cesser de nous disperser. La création entière a besoin de l’unité de l’Église !

Jeudi 11                                 4ème sujet : l’avènement de Jésus                                    Matthieu 26.36-46 | Ps 58

Veiller et prier. Les deux termes sont associés ici : veiller nous mène à prier et prier nous aide à veiller… le verset 45 déclare : « l’heure s’est approchée », le moment où Jésus est livré aux pécheurs. Les auteurs des épîtres nous le disent aussi à propos du jour du retour de Notre Seigneur, retour pour lequel nous prions : il est proche ! (Jc 5.8, Ro 13.11-12, 1 Pi 4.7, Ap 1.3… pour ne citer que ceux-ci). Veillons et prions, « l’esprit est ardent mais la chair est faible » (v. 41) ! L’exhortation résonne toujours ! Quant à Jésus, à Gethsémané, loin de cesser le combat, seul avec le Père, « il a offert à grands cris et dans les larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et il a été exaucé… » (Hb 5.7)

Vendredi 12                                             La croix                                                     Matthieu 26.47-56 | Ps 59

A deux reprises dans ces dix versets, Jésus évoque l’accomplissement des Écritures dans chacune des étapes de la Passion. Pourtant, un des disciples (Jean précise qu’il s’agit de Pierre), veut intervenir humainement dans ce plan en usant de la force de l’épée. Parfois, lorsque nous traversons des situations d’opposition, ou parce que nous ne voyons pas bien « où Dieu veut en venir », nous sommes tentés de « trancher dans le vif ». Mais, folie pour les hommes, la Croix devait être dressée pour notre salut. « La coupe que le Père m’a donnée, ne la boirai-je pas ? » (Jn 18.11). Au Calvaire, la coupe a été bue jusqu’à la lie.

Éternellement, nous dirons : « Merci Seigneur, à jamais, pour le don de ta vie sur la Croix ». Amen !

Samedi 13      U Veille des Rameaux                    L’Église et les sacrements           Matthieu 26.57-68 | Ps 60

Celui qui a fait tant de bien à tout le peuple est mis en accusation par ceux-là même sensés conduire le peuple. Le point central du « scandale », le point d’achoppement de ces chefs, n’est pas tant les paroles de Jésus à propos du « sanctuaire de Dieu » (v. 61) mais bien son identité de Christ, Fils du Dieu vivant, de même nature que le Père (Vve. 63-66). C’est où s’achoppent encore aujourd’hui tant d’hommes ou de religions qui voudraient que le Christ ne soit qu’un prophète parmi d’autres. Nous mesurons la grâce divine qui nous a été faite de pouvoir le reconnaître tel qu’il est vraiment !

« Seigneur, qu’au travers du témoignage de tes enfants et des sacrements donnés à l’Église, un grand nombre te découvrent encore ; nous pensons particulièrement à nos frères et sœurs persécutés pour leur foi ». Amen !

Il n’y aura pas de feuille de prière pour la semaine sainte du 15 au 20 avril

 


Date de création : 27/04/2019 @ 15:56
Dernière modification : 27/04/2019 @ 15:57
Catégorie : Feuille de prière 2018-2019
Page lue 90 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^