Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Feuille de prière 2018-2019

Fermer liturgie

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 131998 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Feuille de prière 2018-2019 - FP 2018-19, 03+04

UNION DE PRIERE

     Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE

              tél. + télécopie 04 75 60 85 51, uniondepriere@gmail.com

                 CCP : France : 6 649 68 P Lyon ; Suisse : 14-761280-9

Par la pasteure Eliane Stengel-Blain: Les méditations de ces deux semaines sont des extraits d’une prédication donnée lors d’un culte de rentrée paroissiale.

Lundi 24 septembre (livret de prière p. 23 ou 139)                                                    Apocalypse 2.8-11 | Ps 40

En nous appuyant sur le chapitre 2 des Actes des Apôtres, nous allons essayer de voir comment le Saint-Esprit est à l’œuvre dans la construction de la première église. Cette église est construite sur quatre piliers qui sont le socle de la première église, mais qui sont encore la base de notre église aujourd’hui.

Actes 2 versets 42 à 47: 42 Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. 43 La crainte s'emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres. 44 Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. 45 Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun. 46 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, 47 louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés.

Mardi 25                                                                                                            Apocalypse 2.12-17 | Ps 41

Le premier pilier, c’est l’enseignement des apôtres : à l’époque de la première église, tout était à faire : il fallait expliquer à ces nouveaux convertis, qui était Jésus, quel était son enseignement. Pour nous aujourd’hui et pour nos églises, l’enseignement reste tout aussi important.

Commençons par l’enseignement biblique des enfants : il y a des parents qui pensent que ce n’est pas forcément utile de les envoyer à l’école biblique et au catéchisme et qu’il y a des choses bien plus importantes à leur apprendre… Ils veulent laisser une totale liberté à leurs enfants pour qu’une fois devenus grands, ils choisissent par eux-mêmes, telle ou telle religion. Oui peut-être… ! Mais comment choisiront-ils entre la foi chrétienne et autre chose, s’ils ne connaissent pas les bases de la foi chrétienne ?! Faut-il vraiment les laisser s’égarer dans la jungle virtuelle qui a envahi notre monde, sans leur donner quelques repères bibliques ?

Mercredi 26                                                                                                       Apocalypse 2.18-29 | Ps 42

Dans l’Ancien Testament, Dieu ordonne au peuple d’enseigner les enfants. Il est écrit dans le livre du Deutéronome par rapport à la Loi de Dieu : Tu l’enseigneras à tes enfants et tu diras ses mots lorsque tu résideras dans ta maison, quand tu iras sur le chemin, lorsque tu te coucheras et lorsque tu te lèveras (Dt 6.7). Ce premier pilier de l’enseignement est primordial pour nos enfants, mais aussi pour les adultes : car comment pourrait-on grandir dans la foi, si l’on n’est pas nourri par la Parole de Dieu. Comment une plante peut-elle pousser si elle n’est pas arrosée ? On n’a jamais fini d’étudier la Bible, car la Bible, ce n’est pas un seul livre, c’est une bibliothèque remplie de livres passionnants de toutes sortes !

Le prophète Osée dira : Mon peuple périt faute de connaissance ou dans une autre traduction : Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance. (Os 4.6).

Jeudi 27                                                                                                               Apocalypse 3.1-6 | Ps 43

La Parole de Dieu est une nourriture, il faut faire  l’effort de prendre cette nourriture, de la mâcher, de la ruminer, sinon on risque de mourir de faim spirituelle ! La manne dans le désert, tombait du ciel… mais il fallait faire l’effort de la ramasser : pour être nourri par la parole de Dieu, il faut faire l’effort de le lire et de l’étudier, il faut se laisser enseigner. Il semble que notre christianisme occidental manque de connaissance, il a oublié ses « savoirs fondamentaux », comme on dirait dans l’éducation nationale. Il est grand temps de revenir à l’enseignement biblique !

Vendredi 28                                                                                                        Apocalypse 3.7-13 | Ps 44

Le deuxième pilier, c’est la communion fraternelle, c’est-à-dire la communion des frères et sœurs qui ont un même Père céleste. En nous donnant le  « Notre Père », Jésus a voulu que nous soyons en communion les uns avec les autres à travers cette prière récitée par les chrétiens du monde entier. Le Notre Père n’est pas une prière individuelle, c’est une prière communautaire : on ne dit pas « mon Père », mais « notre Père ». Cette communion est exprimée ainsi dans notre texte : La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme. Ces premiers chrétiens étaient tellement unis les uns aux autres que l’on disait d’eux : Voyez comme ils s’aiment ! Et nous… ? Comment notre communion fraternelle peut-elle s’enrichir en église ? Peut-être par l’attention que nous portons à ceux qui sont malades, ou tout simplement par une parole d’encouragement, par des amitiés qui se développent entre nous, par des relations au travers d’activités diverses.

 

Samedi 29                                                                                                         Apocalypse 3.14-22 | Ps 45

La communion fraternelle se construit aussi sur le pardon. Dans le Notre Père, nous affirmons que nous pardonnons aux autres, mais vivons-nous vraiment le pardon entre nous ? La Bible est intransigeante sur le pardon. En Marc 11 verset 26, nous lisons : 25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. 26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Le pardon est le ciment qui construit la communion fraternelle.

Lundi 1er octobre                                                       Souccoth, 8ème jour                              Apocalypse 4 | Ps 46

Mais voyons le troisième pilier : la fraction du pain. Ce quatrième pilier, c’est le repas instauré par le Seigneur et que nous appelons la Sainte Cène. La Sainte Cène est le sommet de la vie spirituelle. Elle est ce troisième pilier qui permet à la première église de se solidifier et de vivre son union avec le Christ ressuscité.  Dans ce repas, nous sommes en communion avec l’Eglise Universelle, avec les chrétiens de tous les temps. Ce repas préfigure aussi ce que nous vivrons un jour lors de l’accomplissement de toutes choses, lors des Noces de l’Agneau.

Mardi 2                                                                                                                      Apocalypse 5 | Ps 47

Mais il me semble que ce troisième pilier, ce sont aussi tout simplement les repas fraternels pris en commun dans nos églises et nos groupes de maison. Il est dit dans ce texte : ils prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur. C’est la joie quand on mange ensemble. On partage, on se parle, la relation est différente. On se détend. Dans la Bible, il y a énormément de textes qui parlent de repas aussi bien dans l’Ancien que dans le nouveau Testament.

Mercredi 3                                                                                                                  Apocalypse 6 | Ps 48

Nous arrivons au quatrième pilier : la prière. La prière couvre tout le reste, car sans la prière, sans ce dialogue avec son Seigneur, l’Eglise ne peut pas se construire. Tout se décide dans la prière dans cette première église, ils prennent les décisions avec le Saint Esprit. Par exemple, lorsqu’ils cherchent à recruter un nouveau disciple pour remplacer Judas qui s’est pendu (Ac 1.24). Deux candidats sont présentés et les disciples prient : Seigneur, toi qui connais les cœurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi. Ils tirent ensuite au sort… c’est étrange ! ça nous fait penser aux marins qui prient d’abord et tirent ensuite au sort pour savoir qui leur attire la tempête et… qui jettent ensuite Jonas dans la mer ! J’ai été souvent intérieurement attristée et peinée, lorsque des décisions en église ont été prises sans la prière. Nos décisions se prennent trop souvent uniquement avec notre intelligence. Dieu nous a donné l’intelligence pour qu’on s’en serve, mais n’oublions pas de demander l’avis au Seigneur et d’attendre que l’Esprit Saint nous inspire une pleine conviction avant d’agir. La prière communautaire est une force, elle permet aux uns et aux autres d’être soutenus dans les épreuves de la vie.

Jeudi 4                                                                                                                       Apocalypse 7 | Ps 49

Il y a la prière communautaire, mais il y a aussi et avant tout la prière personnelle, ce lieu saint où je suis seul avec mon Dieu. Ce lieu auquel personne, même pas mon conjoint ou mon ami le plus proche n’ont accès. Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra (Mt 6.6). La prière individuelle est ce « tête à tête » journalier avec le Seigneur, elle nous permet de demander une « audience à Dieu ». Par Jésus son Fils, Dieu nous reçoit devant le trône de sa grâce où nous pouvons déposer nos requêtes.

Vendredi 5                                                                                                                 Apocalypse 8 | Ps 50

Au catéchisme et à l’école biblique, on enseigne aux enfants que la prière se compose de trois éléments : 1. MERCI – 2. PARDON – 3. S’IL TE PLAIT, SEIGNEUR… Si nous venons seulement chez le Seigneur lorsque ça ne va pas… pour lui demander des choses, notre prière est incomplète. La prière est « action de grâce » (1), elle est « demande de pardon » (2) et la prière est « intercession » (3). La prière construit la communauté, elle solidifie l’église, elle unit l’église de Jésus-Christ. Lorsqu’on prie pour quelqu’un, on n’a plus de regard de jugement sur lui comme le rappelle Dietrich Bonhoeffer, mais on le prend par la main et on l’accompagne vers le trône de Dieu.

Samedi 6                                                                                                            Apocalypse 9.1-12 | Ps 51

Les 4 piliers ne sont que l’ossature, il y a encore bien d’autres aspects qui s’y rajoutent : le partage des biens, les miracles, les prodiges, mais aussi la joie, la simplicité, et la louange qui va alléger tout cela et agir comme un stimulateur ! Il y a une puissance de guérison et de restauration dans la louange et l’adoration ! Le témoignage de vie de ces premiers chrétiens  ne manque pas d’avoir des conséquences : les non-chrétiens les respectent et beaucoup parmi eux se joignent à cette assemblée ! Malheureusement, par la suite, l’église ne sera pas toujours ce témoin de l’Amour inconditionnel de Dieu pour tout homme. Elle a souvent construit sur d’autres piliers qui ont parfois même éloigné des gens de Dieu.  Mais c’est encore le temps de la grâce où le Seigneur nous permet de construire et de reconstruire nos communautés sur ces 4 piliers indiqués dans le livre des Actes : l’enseignement de la parole, la communion fraternelle, la fraction du pain et la prière. Alors, allons-y ! Construisons !

Que l’Esprit Saint nous vienne en aide ! Amen


Date de création : 28/09/2018 @ 10:55
Dernière modification : 28/09/2018 @ 10:55
Catégorie : Feuille de prière 2018-2019
Page lue 196 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^