Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Feuille de prière 2018-2019

Fermer liturgie

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 138423 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Feuille de prière 2018-2019 - FP 2018-19, 23+24

UNION DE PRIERE

     Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHÔNE

              tél. + télécopie 04 75 60 85 51, uniondepriere@gmail.com

                 CCP : France : 6 649 68 P Lyon ; Suisse : 14-761280-9

Rédacteur : David Bouillon

Lundi 18 février (livret de prière p. 43)                                                                           1 Timothée 4.6-16 | Ps 12

Quel beau texte pour quelqu’un qui comme moi exerce désormais un ministère d’enseignant en théologie. Le premier week-end de février nous étions une dizaine à faire retraite à Crêt-Bérard pour écouter Emilie Escure-Delpeuch nous parler des Pères grecs, ces théologiens des premiers siècles. Leur théologie si profonde était nourrie de la prière. C’est pour cela que Paul recommande à Timothée de ne pas « négliger le don de la grâce ». N’est-ce pas ce que notre christianisme occidental nourri d’intellectualisme a négligé ? Certes il n’écoute pas les « contes de vieilles femmes », mais prend-il pour autant le recul nécessaire avec les modes de ce monde ? Et si au lieu de se soucier de fitness, de régimes et autres soins du corps nous nous « exercions à la piété » !

Mardi 19                                                                                                                    1 Timothée 5.1-16 | Ps 13

La question de veuves dans l’Eglise n’est pas une nouveauté. C’est déjà pour répondre à leurs besoins que les apôtres instaurent le ministère diaconal (Actes 6). L’exercice de la piété (ou de la prédication pour les apôtres) n’exclut pas l’attention aux besoins de celles et ceux qui nous entourent. Mais Paul n’est pas naïf au point de croire que la précarité, la fragilité, la souffrance pourraient tout excuser. Chaque état de vie a ses exigences et ses défis. Notre texte nous rappelle que notre aspiration à la spiritualité doit tenir compte de notre psychisme, parfois fragile, et de nos désirs si facilement charnels. Comme l’écrivait Pascal, « celui qui veut faire l’ange peut aussi faire la bête ». C’est le chemin sur lequel Satan voudrait nous entraîner (v. 15)

Mercredi 20                                                                                                             1 Timothée 5.17-25 | Ps 14

Avec le ministère des Anciens, nous voyons que dès la première génération, l’Eglise du Messie doit s’organiser. Elle est toute habitée par la dynamique de l’Esprit et en même temps elle « s’institutionnalise ». Aujourd’hui, certains mouvements voudraient la dynamique de l’Esprit sans aucune structure établie ! Il est vrai que structurer la foi soulève des questions : faut-il en rétribuer certains ? Comment éviter qu’ils ne prennent trop l’ascendant sur les autres ou, au contraire, qu’ils soient sans cesse dénigrés ? Y aurait-il une réponse dans la recommandation de ne pas imposer les mains à la légère ? Je le crois. La légèreté devrait être traduite par « à la hâte ». C’est le même terme grec qui qualifie la venue de Jésus : Il vient « vite ». Mais la promptitude du disciple n’est souvent pas de même qualité que celle du Maître. Et n’est-ce pas la grande qualité des Anciens : savoir, par l’expérience de la vie, que tout est question de patience.

Jeudi 21                                                                                                                    1 Timothée 6.1-10 | Ps 15

En 1948, la première assemblée du Conseil Œcuménique des Eglises se réunissait à Amsterdam. Un des documents publié porte un titre qui rejoint bien les thèmes de notre passage : « Désordre de l’homme ; dessein de Dieu ». Paul de même dresse une liste de réalités qui mettent du désordre dans la société et l’Eglise naissante : la rébellion contre l’ordre social (NB : l’esclavage aujourd’hui inconcevable socialement était accepté dans l’empire romain), l’orgueil, les discours vides de sens, la cupidité… Et si Paul à travers Timothée s’adressait à chaque génération de celles et ceux qui veulent servir l’Evangile de Jésus-Christ ? La vocation du chrétien devient claire : sortir du désordre de la vie sans Dieu, sans la Torah et sans l’Evangile pour suivre le chemin de la piété. La Charte de l’Union de prière appelle cela : « résistance à l’Antichrist ».

Vendredi 22                                                                                                             1 Timothée 6.11-16 | Ps 16

Le danger des attitudes évoquées hier est qu’elles nous centrent sur nous-mêmes, sur nos désirs, nos ambitions et nous détournent de ce qui devrait seul compter pour un disciple de Jésus : la venue du Règne de Dieu (v. 15). Et ce qui était vrai de l’époque de Paul, le reste encore aujourd’hui. La vocation de l’Union de prière est de contribuer à ce que l’Eglise veuille le maranatha. Paul appelle cela le « combat de la foi », non  pas lutter contre la société qui adopte des valeurs post-chrétiennes, non pas combattre les chrétiens qui ne pensent pas comme nous, mais embrasser la vie éternelle. Cette vie éternelle c’est l’accueil dans notre aujourd’hui des réalités célestes ; c’est laisser le ciel envahir la terre. Dans l’Union de prière, la Sainte Cène est l’occasion privilégiée de vivre cela.

Samedi 23                                                                                                               1 Timothée 6.17-21 | Ps 17

Quelques-uns se sont détournés de la foi (sont passés à côté) (v. 21). Ce verbe n’apparaît que trois fois dans le Nouveau Testament et uniquement dans les deux lettres à Timothée. Il signifie « manquer le but », « rater l’objectif ». Dans d’autres passages on trouvera plutôt le terme grec « telos » qui désigne la finalité avec une idée d’accomplissement ultime (c’est aussi un des sens du mot shalom). Mais quoi qu’il en soit, la question de l’avenir est bien présente. Accumuler des richesses est une des manières humaines de se rassurer face à un futur toujours incertains (songeons à la parabole du riche qui construit une grange plus vaste, Luc 12.16-21). Paul rappelle la vanité de cette logique qui nous détourne de la vie véritable. Dieu est fidèle et nous donnera tout ce qui nous est nécessaire tant sur le plan matériel que spirituel car sa grâce est avec nous !

Rédacteur : Alexandre Paris

Lundi 25 février                                                                                                        Philémon 1-7 | Ps 18.1-20

« Nous lisons la plus brève et personnelle lettre de Paul : « un chef-d’œuvre de tact et de cœur ! » (M. Goguel). Contemporaine de la lettre aux Colossiens, alors que Paul est prisonnier, et entouré des mêmes compagnons. Philémon est un membre important et riche de la communauté de Colosse. C’est un converti de Paul (v. 19), qu’il tient en grande estime (v. 1). Le v. 5 est remarquable : Paul souligne que l’attitude que nous avons envers le Seigneur, implique le même comportement en faveur des frères, comme un signe efficace de la vie nouvelle !

Seigneur, vient remplir et guérir nos cœurs, renouvelle et passionne notre prière des quatre sujets, et inspire-nous un comportement nouveau dans notre attitude, notre regard, nos réflexions… Prête-nous ton cœur, et ton intelligence des circonstances.

Mardi 26                                                                                                                Philémon 8-25 | Ps 18.21-51

Onésime, l’esclave de Philémon, s’est enfui de chez son maître. Ayant rencontré Paul, il s’est attaché à lui, et s’est converti, devenant « ce frère fidèle et très cher » (Col 4.9). Mais Paul le renvoie à Philémon avec ce billet qui lui demande de l’accueillir non seulement comme un « frère bien-aimé » (v. 16), mais comme si c’était Paul lui-même (v. 17), ne doutant pas que Philémon fera tout ce qu’il faut pour renvoyer Onésime, libéré, affranchi, pour le service de l’Évangile. Pour l’apôtre, tout ordre social, toute structure de ce monde, passent en Christ, au nom de son service d’amour, qui devient premier.

Montre-nous Seigneur cette voie d’amour qui dépasse la révolution et qui n’a rien de conservateur. Car ton amour n’a rien de doctrinal et ne voit que des cas concrets et particuliers pour lesquels tu es mort et ressuscité.

Mercredi 27                                                                                                                        Osée 1.1-2.3 | Ps 19

Osée, le premier des douze petits prophètes est un des plus anciens prophètes-écrivain, juste après Amos, dans le royaume du Nord, vers 700 av. J-C. Le thème principal des premiers chapitres est l’infidélité d’Israël, traitée par analogie avec les liens du mariage. L’expérience douloureuse d’Osée illustre celle du Seigneur avec son peuple. Mais Dieu ne cesse jamais d’aimer les siens !

Tu es un Dieu de grâce et de justice ! Enseigne-nous en vérité qui tu es, pour que notre cœur apprenne à te ressembler. Merci de nous réveiller, de nous illuminer et de nous unir en toi !

Jeudi 28                                                                                                                              Osée 2.4-15 | Ps 20

Reconnaissons nos propres errements, nos infidélités, nos ruptures d’alliance avec le Dieu trois fois Saint. Sachons méditer sur notre péché. Entendons le procès de son amour déçu…

Face à notre engagement de prière, Seigneur, nous reconnaissons notre peu d’espérance d’un réveil, notre peu d’amour pour ton peuple ! Reviens à nous Seigneur de grâce, éclaire notre esprit, réjouis notre cœur !

Vendredi 1er mars                                                                                                               Osée 2.16-3 | Ps 21

Quelle joie de savoir Dieu capable de telles initiatives pour ses enfants pécheurs ! Ici, Dieu décide un réveil ! Nous assistons à l’exaucement de notre premier sujet, et également du deuxième !

En ce jour de ta croix, nous tressaillions d’une joie profonde : c’est pour nous et pour les fils d’Israël que tu as donné ta vie sur la croix ! Que ton amour est grand !

Samedi 2                                                                                                                                   Osée 4 | Ps 22

Quel terrible acte d’accusation, avec des accents si actuels pour nous ! Oui, cultivons la vérité et l’humilité dans nos prières, et recevons ce chapitre pour avertissement et réveil de conscience.

O Seigneur, comment préparer ton retour sans écouter ces paroles ? Donne-nous la force et la droiture de réagir, de changer d’attitude, et d’accueillir plus profondément ton œuvre en nous, dans nos cultes demain, et dans nos paroisses. En ce jour de Shabbat, prions pour ton peuple bien-aimé…


Date de création : 14/02/2019 @ 15:10
Dernière modification : 14/02/2019 @ 15:10
Catégorie : Feuille de prière 2018-2019
Page lue 70 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^