Union de prière

Fermer Présentation

Fermer Maison Boissier

Fermer Charte

Fermer Feuille de prière 2018-2019

Fermer liturgie

Archive

Fermer Biographie

Fermer Ecrits de Louis Dallière

Fermer Etudes des Retraites

Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 154196 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Feuille de prière 2018-2019 - FP 2018-19, 13+14

UNION DE PRIERE

     Maison de Boissier, 19 r. de la Calade, 07800 CHARMES SUR RHONE

              tél. + télécopie 04 75 60 85 51, uniondepriere@gmail.com

                 CCP : France : 6 649 68 P Lyon ; Suisse : 14-761280-9

L’Avent est une belle période car l’église se prépare à accueillir Jésus en gloire tout comme elle a accueilli Jésus à sa naissance. Pour nos lectures de chaque jour, le prophète Jérémie continue à nous entraîner dans son ministère glorieux et souffrant.

Lundi 3 décembre (livret de prière p. 83)             Hanoucca         U1ère semaine de l’Avent              Jérémie 38 | Ps 100

Admirons l’immense persévérance du prophète qui ne change pas d’un iota son message, à son corps défendant. Dans le sort angoissant qui plonge Jérémie loin du jour dans une boue mortelle, un étranger devient son avocat. Le sort de Jérémie hissé dans la cour de garde est bien meilleur que le puits. Mais le souverain récalcitrant va plonger dans un trou encore plus dramatique.

Prière : Seigneur, la trompette sonne, mais l’entendons-nous pour nous réveiller ? Donne-nous de prendre position avec courage.

Mardi 4                                                                                                                                       Jérémie 39 | Ps 101

Retournements : le roi Sédécias a été trop faible et n’a pas su prendre position. Un sort terrible lui échoit ainsi que sa famille. Dieu met à bas les puissants de leurs trônes. Et Jérémie se retrouve en Egypte mieux traité que lui ! En Israël, il ne reste que les petits cultivateurs qui vont (enfin) recevoir de la terre et travailler (pas seulement pour eux-mêmes mais certainement aussi pour l’occupant).

Prière : Ta Parole, Seigneur est à même d’éclairer ton peuple d’Israël - comme nous-mêmes. Fortifie-le dans la vocation que Tu lui as adressée. Que leur Messie, Jésus, leur apparaisse.

Mercredi 5                                                                                                                                   Jérémie 40 | Ps 102

Ne craignez pas de servir les Chaldéens (v. 9). Jérémie prêche l’unité : s’unir à cet ennemi babylonien qui veut votre perte (!) Oui, contre toute attente, il invite à une soumission pour éviter le pire. Mieux vaut être un chien vivant qu’un lion mort (Qo 9/4). Le prophète ne soutient pas l’ennemi, mais avec un réalisme révélé, il appelle à cette alliance partielle ; il faut l’accepter. L’unité semble parfois fort peu rutilante avec des concessions à faire, mais là passe le chemin de la vie sauve.

Prière : Sans une unité visible, même si parfois elle fait mal, la perte des énergies fait que l’église n’est pas crédible. Que de temps perdu depuis des centaines d’années… Convainc-nous.

Jeudi 6                                                                                                                                        Jérémie 41 | Ps 103

Encore un retournement politique avec un assassinat (Guedalia). L’orgueil implacable d’Ismaël fait couler beaucoup de sang. Heureusement, Yohanân va arrêter ce triste épisode. Il est revenu pour chercher les siens et libérer du joug démentiel d’Ismaël. N’est-ce pas un acte messianique d’un retour qui réjouit le cœur des Israéliens captifs ? Ils avaient l’huile du bon sens et se sont retourné contre Ismaël.

Prière : merci, Seigneur, pour tous les saluts que nous avons vus dans nos vies. Nous aspirons à la délivrance finale. Maranatha, viens, Seigneur Jésus.

Vendredi 7                                                                                                                                  Jérémie 42 | Ps 104

On écoute l’Eternel, Sa Parole... et on en fait à sa tête ! Qui pourrait dire qu’il obéit spontanément et toujours ? Mais ici, une erreur va avoir des conséquences désastreuses. Quitter la volonté de l’Eternel et s’appuyer sur un roseau (l’Egypte), c’est se perdre. C’est ainsi que nos cœurs indociles ont amené Jésus à la croix. 

Prière : Où en suis-je réellement quant à ma foi, Seigneur ? Quels sont mes appuis pourris ? Ton salut est notre seule issue. Béni es-Tu.

Samedi 8                                                                                                                                     Jérémie 43 | Ps 105

Ce qui devait arriver arriva. Un aller simple pour Tahpanhès, comme Jonas prit un aller simple pour Tarsis… Pourquoi peiner pour ce qui ne fortifie pas ? Invertir dans ces déplacements là où la Parole dit que Dieu s’est engagé à offrir ici et maintenant une issue ?

De plus, Babylone envahira aussi l’Egypte et ce sera terriblement douloureux (mais paradoxalement libérateur spirituellement puisque les idoles seront ôtées de ce pays).

Prière : Bénis, Seigneur, Ta Parole dans le cœur de Tes églises. Toi seul donnes la foi comme l’obéissance (Ph 2.12-13). Merci pour Tes plans.


 

 

Lundi 10 décembre (livret de prière p. 89)            U 2ème semaine de l’Avent                           Jérémie 44.1-14 | Ps 106

Incroyable, ce ministère de Jérémie qui délivre la Parole en tous temps et en tous lieux : quelle activité, quelle obéissance ! N’est-ce pas à imiter ? Par contre, l’entêtement du peuple à s’écarter de la volonté de l’Eternel est atterrant. Est-ce que cela ne me concernerait pas ?

Prière : merci Seigneur pour le « reste » (v. 7, et 42.19 déjà, puis v. 12 et 14) qui garde Tes commandements. « Affermis le reste qui est près de mourir » Ap 3.2. Merci de pouvoir s’affermir par la repentance, clé du réveil.

Mardi 11                                                                                                                             Jérémie 44.15-30 | Ps 107

La Reine du ciel est radicalement dénoncée par Jérémie, nommée quatre fois ici. Ce culte féminin est une pente de perdition. L’entêtement de la grande majorité sur un chemin facile d’imitation des autres est source de mort. Tous les commandements du Seigneur ont été donnés, rappelle le prophète, pour garder Israël dans sa vocation.

Prière : Père, l’assimilation des Juifs aux cultures ambiantes est destructrice de leur vocation. Nous nous voyons faibles et idolâtres. Qu’Israël et l’Eglise accueillent le Messie Jésus qui a tout accompli.

Mercredi 12                                                                                                                                 Jérémie 45 | Ps 108

Cet appendice sur le secrétaire Baruch clôt ces récits. Baruch est solidaire de l’œuvre prophétique mais perdu devant la perdition du peuple. Il doit faire son deuil d’un Israël nationalement repentant et rétabli. C’est la fin. Mais que Baruch ne bascule pas dans la dépression : Dieu a un plan de vie (v.5) pour lui.

Prière : Tu nous invites à rechercher la vraie unité de plénitude, celle autour de Ton Fils. Que la vue de la perte du monde, qui me laisse trop souvent les bras ballants, apporte un désir de porter ensemble la bonne nouvelle.

Jeudi 13                                                                                                                               Jérémie 52.1-23 | Ps 109

Ne cherchons pas l’erreur dans la liste : il nous est demandé de sauter les ch. 46 à 51. Ce sont les prophéties sur les nations. Dommage, on avait encore une fois le journal de l’époque ouvert aux nouvelles internationales… Au fait, rien ne nous empêche de rajouter chaque jour d’ici Noël un ou deux de ces chapitres de Jérémie !

C’est la désolation, telle que si on l’écrivait on ne le croirait pas forcément… Cela termine ce livre qui est une bien triste chronique du péché et de ses conséquences. Il est difficile d’être peuple de Dieu. Et nous ? Ne sommes-nous pas aussi sous le jugement de Dieu ? Que les justes persévèrent, le Seigneur vient.

Prière : dans la fureur du monde à s’écarter de Ta volonté, nous Te remettons les jeunes qui se lèvent pour Te servir (catéchumènes, apprentis ou lycéens, étudiants en théologie, etc.)

Vendredi 14                                                                                                                       Jérémie 52.24-34 | Ps 110

Au cœur des événements qui se déploient et hélas brisent tant de vies - quel gâchis -, la grâce se glisse et Yehoyakin a un sort enviable. Le sale travail annoncé par Jérémie est fait, c’est la deuxième vague de destruction, quasi systématique, de Jérusalem. Si vous ne vous convertissez, vous périrez tous de même dit Jésus à propos de la tour de Siloé qui écrasa des passants (Lc 13.4s).

Prière : O Dieu, la crucifixion est ignoble. Or c’est là que Ton Fils en arrive et scelle le pardon offert à tous. Tu es là, Seigneur… devant nous.

Samedi 15                                                                                                                      Proverbes 20.16-20 | Ps 111

Notre cœur est fait pour Dieu. Bien des Proverbes le disent ici encore. Alors la justice qui engendre une vie maintenue dans et par la foi est possible. On est plus riche avec la sagesse d’En-haut qu’avec ce qu’on a pu acquérir, n’est-ce pas ?

Prière : Seigneur, que la forfaiture soit chassée de l’église. Qu’il n’y ait rien de commun entre les ténèbres et Ta lumière. Viens, Saint Esprit.


Date de création : 07/01/2019 @ 09:58
Dernière modification : 07/01/2019 @ 09:58
Catégorie : Feuille de prière 2018-2019
Page lue 175 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^